Mes activités au quotidien

  • Conseillère régionale d'Aquitaine,
  • Députée Suppléante de Noël Mamère et
  • Membre du Parti Socialiste

vendredi 5 décembre 2008

Liberté Liberté

"O terre de détresse ou nous devons sans cesse piocher.... Mais un jour dans notre vie le printemps refleurira. Liberté, liberté chérie je dirai tu es à moi. O Terre enfin libre où nous pourrons revivre ... Aimer, Aimer". C'est un peu approximatif mais ma mémoire me joue quelques tours ceux qui se souviennent comprendront. Liberté c'est le sentiment qui m'anime ce soir à propos de la décision de la cour Européenne des Droits de l'Homme concernant le port du foulard islamique. La liberté ne souffre d'aucune compromission, d'aucune aliénation. Liberté, liberté chérie...

1 commentaire:

F.Brunot a dit…

LE CHANT DES MARAIS.

Loin vers l'infini s'étendent
De grands près marécageux
Et là-bas nul oiseau ne chante
Sur les arbres secs et creux

Ô terre de détresse,
Où nous devons sans cesse
Piocher, piocher, piocher.

Dans ce camp morne et sauvage
Entourés de murs de fer
Il nous semble vivre en cage
Au milieu d'un grand désert.

Ô terre de détresse,
Où nous devons sans cesse
Piocher, piocher, piocher.

Bruits de pas et bruits des armes
Sentinelles jour et nuit
Et du sang, des cris, des larmes
La mort pour celui qui fuit

Ô terre de détresse,
Où nous devons sans cesse
Piocher, piocher, piocher.

Mais un jour dans notre vie
Le printemps refleurira
Liberté, liberté chérie
Je dirai "tu es à moi"

Oh terre enfin libre
Où nous pourrons revivre
Aimer, aimer, Aimer."

source : http://chansonrebelle.com/dossiers/-j-ai-eu-vingt-ans-a-ravensbruck.html